Découvrons ... Lisenn de Crazy Zipper

crazy zipper

J'inaugure une nouvelle catégorie d'articles pour ce blog. Je souhaite vous faire découvrir les coulisses d'actrices (et peut-être d'acteurs ?) du monde de la couture. L'idée étant de découvrir à la fois leurs parcours de femmes, d'entrepreneuses er de passionnées de couture et DIY.

Je vous propose de découvrir aujourd'hui Lisenn qui a créé il y a quelques semaines le site Crazy Zipper, site de vente de patrons de couture indépendants en Espagne. Deux de mes patrons y sont déjà. D'autres devraient suivre une fois la traduction effectuée.

C'est parti!

Bonjour Lisenn, peux-tu te présenter et nous présenter ton parcours ?

Bonjour, je m´appelle Lisenn, je vis à Barcelone depuis plus de 20 ans. Je suis Chti d'origine.

Je suis arrivée en Espagne pour un échange Erasmus à Gijón (dans les Asturies). En Espagne, j´ai connu mon Italien de mari et nous avons décidé de rester et de fonder notre foyer à Barcelone. Luca, Alys et Gaël complètent notre petite (grande) famille multiculturelle.
Entre le catalan, l´espagnol, le français et l´Italien, à la maison, chacun parle sa langue, et on arrive à se comprendre même si parfois c´est assez comique.
Nous adorons voyager et surtout lors de nos voyages connaître les personnes, la gastronomie locale et généralement je reviens avec une valise bien chargée de tissus et produits locaux 😊

En ce qui concerne mon parcours professionnel, j´ai eu la chance dès mon premier travail en Espagne de travailler sur le web d´une grosse boite informatique américaine et j´ai tellement adoré que j´ai décidé d´en faire mon métier.
Au fils du temps, je me suis spécialisée en marketing digital et j´ai travaillé pour plusieurs multinationales dans les secteurs de la mode, de l´alimentation et de la santé.

 

Présente-nous Crazy Zipper : comment cette idée a-t-elle germée ? Qu'est ce qui est proposé sur le site actuellement ? et quels sont les projets ?

L´idée de Crazy Zipper a germé petit à petit. Cela faisait longtemps que je voulais monter mon propre e-shop. Un jour je suis tombée sur Makerist et ensuite sur plusieurs autres sites (Wissew, Oh My patterns, FibreMood, ..) et de fils en aiguille j´ai commencé à penser sérieusement à développer une offre similaire (à plus petite échelle évidemment) en Espagne.
J´aime vraiment le fait que, quand tu achètes un patron de couture, tu sais qui a créé le patron et ainsi d´humaniser la couture.

Au départ, j´ai commencé en travaillant à plein temps et c´était épuisant.
Lors de la pandémie du covid, je n´arrivais plus à suivre le rythme entre télétravail, Crazy Zipper, les enfants et je pense la situation d´enfermement total que nous avons vécu en Espagne pendant plusieurs mois. J´ai pris la décision de faire un stop et de me dédier pleinement à Crazy Zipper et de récupérer du temps pour ma famille.

Les projets pour le futur, bien évidemment faire connaître et prospérer Crazy Zipper sur le marché espagnol, inclure de nouvelles créatrices (c´est un monde très feminin) et petit à petit de développer de nouveaux services (en étude pour l´instant donc top-secret).


Est-ce que tu couds ou pratiques d'autres activités DIY? Si oui, qu'aimes-tu particulièrement? Qu'aimerais-tu apprendre? Quelle est ta bête noire en couture/DIY ? Un conseil ou une astuce patron/couture/DIY à nous donner?

Ma grand-mère cousait, ma mère coud très bien, forcement j´ai toujours aimé les travaux d´aiguille, broderie et couture, car le tricot me résiste.
Je couds pour le plaisir. Quelques habits pour moi, un peu pour les enfants (ils deviennent grands et ne veulent plus trop de couture malheureusement) et un peu plus pour la maison ou pour offrir.

J´ai toujours travaillé avec un ordinateur, donc pouvoir faire des activités manuelles me donne beaucoup de satisfaction et de tranquillité. A part la couture, il m´arrive de dessiner, de faire de la calligraphie, de l´aquarelle, de cuisiner, etc…

J´ai commencé un cours de patronage mais qui s´est arrêté pour la situation du Covid donc cela sera mon prochain projet quand les cours reprendront. Même si j´ai les bases, juste pour le plaisir d´apprendre de nouvelles techniques et de passer quelques heures en bonne compagnie.
Je n´ai pas vraiment d´astuces de couture à donner, je me considère comme une couturière amateure et je prends plaisir à découvrir les astuces d´autres couturières plutôt qu´à en donner.
J´ai la chance de relire les guides de montage des patrons vendus sur Crazy Zipper et c´est une mine d´information pour tout ce qui est Trucs & Astuces. Peut-être, vais-je créer le ebook des astuces des créateurs de Crazy Zipper 😊

 

L'Espagne est-elle un pays de couturiers/ères et d'adeptes du DIY?

Comme beaucoup d´autres pays européens, la couture n´est plus une activité «d' anciens». Je ne pense pas qu´il y ait plus d´ouvertures de merceries en Espagne, mais les merceries s´ouvrent au digital et commencent à offrir des classes en ligne, des workshops spécialisés et à vendre sur internet. Il se passe la même chose avec les fabricants de tissu.

La pandémie et le fait de devoir ressortir les machines à coudre et surtout d'avoir du temps ont permis à pas mal de gens de se découvrir un nouveau passe-temps ou une vocation.

Les réseaux sociaux ont bien dépoussiéré l´image de la couture et du «handmade» en général. C´est une communauté grandissante, qui aime partager ses réalisations sans être ultra-professionnalisée comme peuvent l´être d´autres communautés comme la cosmétique, le lifestyle, etc..


Peux-tu me décrire la journée/semaine type d'une entrepreneuse créatrice de site de vente de patrons PDF ? Des conseils pour des femmes qui voudraient se lancer dans l'aventure entrepreneuriale ?

Quand j´ai commencé,  je pensais vraiment pouvoir tout faire de front. J´en ris encore. Après quelques mois d´activité, mon conseil pour les futures entrepreneuses et d´étudier la viabilité de leur projet, de réaliser un MVP (Minimum Viable Product) et de tester un maximum ce MVP avec leurs proches, une petite partie du marché. Je recommande l´ouvrage "Lean Startup" d' Eric Ries pour tous ceux qui veulent se lancer.

Il est important de coucher vos idées sur papier, de penser un plan stratégique de toutes les phases du projet et de tester, tester et tester. Il faut apprendre de ses erreurs et savoir corriger vite. S´il existe des pépinières d´entreprises, de s´en approcher pour vraiment comprendre l´implication en temps, en connaissance et économique d´un lancement de projet et/ou d´entreprise.

Pour ma part, j´ai fait un master avant de me lancer, j´ai participé à des week-ends de start-ups et je me suis rapprochée d´organismes publics qui pouvaient m´offrir des conseils, des contacts ou de la formation.
Et surtout, ne plus compter son temps. Les week-ends n´existent plus. En revanche, pouvoir voir le résultat de son labeur n´a pas de prix et franchement, j'aime beaucoup échanger avec les créatrices qui ont décidé de me faire confiance.
J´ai la chance d´avoir un mari et des contacts proches qui me soutiennent à fond, qui me dégagent du temps et ont énormément de compréhension.

"On m´a dit une fois: si tu veux entreprendre tu prends un ticket gratuit pour une montagne russe et c´est effectivement cela, mais cela vaut vraiment la peine, la vue d´en haut est bien plus belle."

Merci Lisenn !

Retrouvez Lisenn sur le site de Crazy Zipper, sur instagram, Facebook et Pinterest

A bientôt!

Lydie

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés